Uber progresse en faisant des femmes sa clientèle de choix

En Suisse, les VTC sont des véhicules reconnus pour leur confort et leur utilité. Il est plus pratique de faire appel à un chauffeur privé via une application en choisissant le type de voiture que l’on veut plutôt que de se précipiter pour prendre un bus ou un taxi. Cette option, plus de deux tiers des femmes en Suisse l’adorent !

Les VTC suisses sont très pratiques après 20 h

Souvent, certains cours à l’université se terminent tard, il en va de même pour de nombreux travailleurs et salariés qui quittent les locaux de leurs bureaux à une heure tardive. Pour rentrer, pouvoir faire appel à une VTC en Suisse est un atout pratique. En quelques clics, un transport personnel privé vous est alloué le temps d’un trajet d’un point A à une destination B.

Comme la plupart des transports en commun ont une fréquence plus basse après 20 heures du soir et que les tarifs de nuit des taxis augmentent, les étudiants et salariés font désormais appels aux services de voitures avec chauffeur privé pour les reconduire chez eux ou vers une destination choisie à des prix parfois plus attrayants. Depuis 2015, l’application de Uber facilite les trajets des Helvètes et enchante les clients, particulièrement les femmes.

Les avantages que présente Uber pour la clientèle féminine

Du centre vers la périphérie, les services de transport Uber sont très sollicités, près de 50 % de la population citadine suisse s’y fie depuis plus de 2 ans, avec le lancement de cette application en Suisse.
Cette solution pratique pour ceux et celles qui ne possèdent pas de permis de conduire leur permet de se déplacer ou bon leur semble, moyennant le paiement de la course. Mais cela représente un grand avantage, car les véhicules peuvent parcourir des distances définies à l’avance. L’application d’Uber est populaire auprès des femmes, car les VTC suisses sont parfois plus sûrs que les autres moyens de transport (taxis, bus).

Statistiques sur l’utilisation des VTC à Genève en 2017

Un bureau spécialisé en mobilité dénombre à Genève, Lausanne et dans d’autres régions plus de 4500 personnes faisant appel à des VTC suisses après minuit.

Les usagers des véhicules de transport privé avec chauffeur se déplacent surtout dans une même agglomération. Plus de 85 % des courses en VTC dans la capitale de Genève depuis le mois d’avril 2017 ont pour motifs des sorties.

Ce sont surtout les jeunes (clientèle étudiante âgée de moins de 35 ans) qui sont des usagers des VTC et qui utilisent l’application de la société Uber. De 2015 à 2017, la population suisse qui ne comptait que 10 % d’adeptes des VTC suisses voit ce chiffre augmenter à 20 % depuis le début de l’année. Parmi les personnes comprises dans cette étude statistique, il est dit que les femmes étaient estimées à 39 % d’utilisatrices en 2015, et sont passées à 47 % en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *