Le service VTC ou voitures de transport avec chauffeur en France

Le service VTC (voiture de transport avec chauffeur) est apparu au XVIIe siècle sous la forme de « voitures de remise ». Il devient l’un des moyens de transport les plus prisés en France et partout ailleurs. Il se caractérise notamment par le fait d’être mis à disposition sous réservation et avec un conducteur à la clé, d’où son côté pratique et confortable. C’est d’ailleurs cela qui fait son succès.

De « la voiture de remise » au service VTC

La voiture de remise est née au XVIIe siècle. Des garages appelés encore « remises » furent ainsi construits pour pallier les problèmes de circulation et de stationnement qui sévissaient dans les rues de la France. C’est également durant cette période qu’est apparu pour la première fois « le fiacre » qui s’avère être le premier service de transport particulier dans le pays en question.

Viennent ensuite les cabriolets de place ou de régie qui sont, quant à eux, des voitures de louage qui jouissent d’une totale liberté dans leurs mouvements et dans leurs stationnements à condition d’être louées.

En 1855, le décret n° 55-961 instaure ce que l’on nomme « La Grande remise », des voitures de tourisme ont été mises à disposition sous des conditions préétablies par le propriétaire du véhicule et son préposé.

Nommé « Voiture de Tourisme avec Chauffeur » par la loi n°2009-888 du 22 juillet 2009, elle devient « Voiture de Transport avec Chauffeur » le 1er janvier 2015 et compte en ce moment environ 7 212 exploitants.

Principales caractéristiques des voitures de transport avec chauffeur

La loi 2014-1104 du 1er octobre 2014 regroupe actuellement l’ensemble des règles législatives qui concernent les voitures de transport avec chauffeur de nos jours.

Il sera alors nécessaire, pour tout propriétaire, d’enregistrer son VTC dans le registre des exploitants de VTC et de fournir quelques pièces administratives, telle qu’une attestation d’assurance couvrant la responsabilité civile professionnelle à titre d’exemple.

Il est à noter que l’arrêté du 26 mars 2015 établit les critères principaux que ces véhicules doivent respecter. L’arrêté en question instaure également tout ce qui s’avère être des signalétiques de la voiture.

Un contrôle technique sera assuré par le gouvernement tous les ans, afin de garantir la sécurité tant des propriétaires de VTC que de leurs passagers.

Formations

Il sera indispensable pour tout établissement proposant des formations professionnelles dédiées à cette branche d’effectuer une demande d’agrément. Des pièces justificatives seront alors demandées, telles qu’une copie de la carte nationale d’identité ou du passeport en cours de validité ou encore un état descriptif des locaux, respectant les règles générales d’hygiène et de sécurité à titre d’exemple.

Bref, les voitures de transport avec chauffeur connaissent un grand succès auprès de plusieurs ménages en France en ce moment. Elle est apparue en France avant 1789 sous la forme des « voitures de remise » et des fiacres et n’a cessé d’évoluer au fil du temps pour enfin donner naissance au service VTC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *